La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Aller en bas

La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Christophe Angel le Sam 17 Sep - 1:14

[size=18]
Je me demande souvent ce que recherche les garçons qui passent leur vie (ou une partie) à multiplier les plans culs et à trouver un malin plaisir à étaler avec fierté le nombre (réel ou supposé) de leurs aventures sans lendemains.

Peut-être allez-vous dire "eh ben, mon coco, n'y aurait-il pas une pointe de jalousie ?". Je vous arrête tout de suite. Et rassurez-vous je n'ai pas l'intention de faire de la morale à 2 balles ou de juger ces actes. Non, j'ai simplement l'impression que derrière ce comportement se cache une réelle souffrance et/ou un manque de considération de son partenaire (et sans doute de confiance en soi).

Bien sur, le plaisir n'est certainement pas condamnable surtout s'il est librement consentie entre les partenaires. Assez des diktats judéo-chrétiens qui tentent de nous culpabiliser et d'essayer d'imposer une ligne de conduite pure et unique ! Mais derrière cette répétition effrénée d'un hypothétique plaisir éphémère se cache un vide et une illusion d'une vie heureuse mais aussi souvent une peur de s'engager.

J'ai l'impression que le respect mutuel, la stabilité deviennent des valeurs rares dans un monde individualiste et en perpétuelle évolution. J'aimerais croire que l'amour sincère et authentique, le respect et l'écoute d'autrui, le dialogue existent encore. J'espère que je n'ai pas été trop ennuyeux avec mes pseudos pensées philosophiques et que certains voudront continuer à débattre et partager leurs avis.


avatar
Christophe Angel

Messages : 8
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Schaerbeek

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Sleeker le Sam 17 Sep - 1:48

Je me demande souvent ce que recherche les garçons qui passent leur vie (ou une partie) à multiplier les plans culs et à trouver un malin plaisir à étaler avec fierté le nombre (réel ou supposé) de leurs aventures sans lendemains.

La plupart du temps, il n'y a pas de recherches. Je vais retourner la question autrement: "Que recherche l'abstinent refusant le plaisir charnel sous couvert d'une quête de l'amour ? Et à vanter avec fierté leur vertue..."

Bien souvent, le "plan cul" est surtout la résultante d'une non adéquation entre deux individus. Après tout, si être en couple était tache aisée, le monde entier aurait sa moitié. Hors ce n'est pas le cas, et c'est à partir d'ici que se crée une dissension entre l'abstinent et le "prédateur". Alors que l'abstinent n'ira pas dans la consommation charnel de l'autre, qui, malgré une attirance physique de base ne correspond pas à son idéal de partenaire, le prédateur ne refusera pas ce plaisir.
C'est une question de choix personnels; à titre privé je me dis "Bah, on a passé un agréable moment, on se plait physiquement alors pourquoi ne pas se laisser aller au plaisir charnel". Finalement, c'est simplement exploité une autre option que celle du "Tout ou rien" (Comprendre "En couple ou rien d'autre").
De plus, et même si cela peut paraitre arrogant, il ne faut pas se leurrer. On évolue dans un monde où plus la plastique de l'individu est plaisante, plus il sera soumit à la tentation. Je doute que n'importe quelle personne abstinente le serait si à chacune de ses sorties, elle se faisait, systématiquement, draguer par X, Y et/ou Z.

Non, j'ai simplement l'impression que derrière ce comportement se cache une réelle souffrance et/ou un manque de considération de son partenaire (et sans doute de confiance en soi).
La souffrance peut être une possibilité mais n'est pas une fatalité. C'est applicable à tout les cas de figures. Pour reprendre mon premier exemple sur l'abstinent, cela peut aussi répondre à toute la phrase que je viens de quoter, et surement encore plus au niveau de l'estime de soi-même.
Il faut tout de même avoir énormément confiance soi (ne fusse qu'en ses capacités et/ou son physique) que pour coucher avec un mec qui ne jugera que votre compétence.


Mais derrière cette répétition effrénée d'un hypothétique plaisir éphémère se cache un vide et une illusion d'une vie heureuse mais aussi souvent une peur de s'engager.

Rares sont les adeptes du plan cul prétendant être aussi/plus heureux qu'une personne en couple. La plupart pensent simplement qu'ils sont aussi heureux que n'importe quel autre célibataire, simplement avec des rapports sexuels (fréquents) en plus. Le sexe n'est pas associé au bonheur, ne pas confondre bonheur et plaisir. La plupart des gens sont (je l'espère) suffisement intelligents que pour dissociés les deux.
A lire cette phrase, je me demande si la personne célibataire abstinente est une personne plus heureuse que celle ayant des rapports réguliers ou bien si c'est une personne ayant aussi conscience que sa vie est une illusion de bonheur et qu'il est célibataire par peur d'engagement.

J'aimerais croire que l'amour sincère et authentique, le respect et l'écoute d'autrui, le dialogue existent encore.

Et heureusement ! Une vie sans cela serait bien triste. Mais l'un n'empêche pas l'autre, j'en suis bien la preuve.

Je pense que le problème vient surtout de l'incompréhension des personnes abstinentes envers les personnes plus attachés aux aspects sexuels, et ce, tout simplement car il est plus facile d'imaginer l'autre différent que parfaitement identique, ne fusse que pour se conforter dans ses choix et se rassurer soi-même.
A mon sens, le baiseur ou l'abstinent sont exactements les même, simplement que l'un est plus à l'aise avec une sexualité débridé (voir avec la sexualité en générale) et l'autre pas du tout ou très peu. Les ambitions sont les mêmes, les envies sont les mêmes, les sentiments aussi. La différence se situe à d'autres niveaux (assurance, potentiel/capacité, valeurs, conscientisation, occasion)


Mais je doute qu'une personne ne pratiquant pas la baise ou n'ayant pas pratiqué puisse comprendre. L'inverse par contre est plus facile et très fréquent étant donné que tout baiseur a été au moins une période de sa vie abstinent.
avatar
Sleeker

Messages : 294
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

volonté de dialogue

Message  Christophe Angel le Sam 17 Sep - 16:58

Manifestement, tu semble t'être identifié au portrait que j'ai dressé et senti attaqué. D'ailleurs, tu t'es senti obligé apparemment de m'envoyer quelques pics. Tel n'était pas mon intention. Mon objectif n'était pas de stigmatiser ou de m'ériger en juge. Sans doute, je me suis mal exprimé.

On se connait mal, ce qui se confirme quand tu me décris comme un abstinent sans expériences. Je ne ressens pas le besoin de m'étaler et je conçois une relation comme devant se vivre dans l'intimité (sans pour cela que ce soit quelque chose de tabous ou à cacher, au contraire !). Je ne suis pas coincé et il n'y a franchement rien de mal à se faire plaisir.

J'ai souvent l'occasion en tant que bénévole à la maison Arc-en-Ciel de discuter avec beaucoup de garçons qui se confient à moi avec beaucoup de sincérité. J'y décèle souvent une contradiction entre leurs aspirations à rencontrer l'âme sœur et leur comportement volage. Ils me racontent leur désarroi et leur volonté de se stabiliser. Souvent, ils ont peur de s'engager, peur d'être déçu ou de décevoir, réfléchissent peu à leur avenir et me disent qu'ils ont du mal à exprimer leurs sentiments. Je suis à leur écoute et j'essaie de comprendre.

Alors quand je vois des personnes donnant l'impression d'être comme des vautours sur leurs proies sans apparemment se soucier de l'autre dans ce qui semble être un besoin irréprécible de consommer de la chair ou de collectionner "des trophées", cela me fait mal et j'ai l'impression que les valeurs auxquelles je crois sont galvaudées, dénigrées ou moquées.
Je sais que très probablement que l'image que tu donnes de toi ne reflète probablement pas la réalité et que la situation est certainement bien plus compliquée que les apparences.
Et c'est la même chose en ce qui me concerne.

Ma démarche était dès lors d'exprimer une certaine tristesse, colère et un besoin de comprendre une attitude que j'ai du mal à comprendre. Je n'avais pas de mauvaises intentions.
J'espère que nous pourrons continuer à dialoguer via ce forum ou lors des activités du CHE.
avatar
Christophe Angel

Messages : 8
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Schaerbeek

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Invité le Sam 17 Sep - 17:08

Il en faut plus que ça pour vexer notre petit sweety je crois Very Happy
Peut-être que d'autres sont comme lui, tout compte fait... Plus complexes que les apparences.
Je crois que dans beaucoup de cas, le besoin de multiplier les conquêtes reflète soit un manque de confiance en soi (besoin de se prouver quelque chose, peur de s'engager car peur de ne pas être à la hauteur) ou bien une espèce de vengeance suite à une blessure (manque affectif, sentiment d'avoir été roulé et ne plus être prèt à offrir son coeur à quelqu'un ; désenchantement menant à un raisonnement du genre "ça ne sert à rien d'apporter à quelqu'un ce que je voudrais que l'on m'apporte, puisque le monde ne fonctionne pas comme ça, et que ce à quoi j'aspire n'existe pas").
Enfin, c'est que de la psycho très élémentaire, vu que j'y connais rien, mais c'est un peu l'intuition que j'ai.

Après, je sais pas si quelqu'un peut vraiment être un salaud par pure vilénie, ou bien s'il y a toujours un fond qui l'explique (sans pour autant le justifier).
PS: il va de soi que je n'englobe pas tout volage sous l'étiquette salaud, mais je pense que c'était d'eux qu'il était plus particulièrement question Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Wando le Sam 17 Sep - 17:31

Christophe Angel a écrit:Manifestement, tu semble t'être identifié au portrait que j'ai dressé et senti attaqué. D'ailleurs, tu t'es senti obligé apparemment de m'envoyer quelques pics.


J'ai pas vu où moi. Je trouve qu'il commente ton texte, mais totalement à contre-pied de ce que tu as pu écrire, vu que les 2 points de vus sont totalement opposés ;-) Comme le dit Void, il en faut plus pour le vexer^^


J'ai assez l'habitude de lui en "vrai" que pour savoir que le mot "abstinent" est utilisé de manière général et n'englobe que les personnes qui sont à l'opposé des "baiseurs" ou "prédateurs": c'est-à-dire les personnes qui n'ont pas pour habitude d'amonceler les conquêtes pour le sexe. C'est d'ailleurs pour cette raison à mon avis que les guillemets ont été utilisées, pour ne pas le comprendre au sens premier et utiliser le contexte bounce Mais non, ce n'est pas la définition du dictionnaire. Mais oui, le contexte semble assez claire tout de même que pour le deviner. (ou c'est que j'en ai pris l'habitude, je sais pas^^)

Bref, j'espère que les pendules sont remises sur midi (plage horaire très sereine, calme et propice à une bonne discussion Very Happy): pas d'attaque personnel ni d'un coté, ni de l'autre après ce message sinon il sera d'office effacé avec tout son contenu
. Pas de raison d'être parano: si une discussion doit avoir lieu sur un forum, il faut prendre un peu de recul et être prudent avec ce qu'on lit et ce qu'on écrit. Tout simplement parce que l'intonation, les mimiques, les gestes, le ton de la personne avec qui on discute ne sont pas là pour nous informer de ses intentions: des paroles un peu maladroite peuvent donc amener à vexer sans le vouloir. Une lecture trop passionnée peut entrainer la vexation sans raisons sûres et/ou valables
avatar
Wando

Messages : 284
Date d'inscription : 24/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Sleeker le Sam 17 Sep - 21:14

Juste pour bien confirmer "de vive voix" (ou de "vivre écriture" mouahaha), qu'effectivement je n'étais pas vexé et ne cherchais pas à attaquer en réponse à une quelconque vexation.

En faite, c'est exactement ce que Maxime a dit, j'ai juste prit la position opposé à la tienne, celle qui correspond effectivement plus à la mienne. J'aurais du utilisé d'autres mots qu'abstinent mais je trouvais que "sage" ou "modéré" sonnait "enfantin", d'où le raccourcis avec abstinent.

Comme je le dis souvent, je trouve que le sexe est trop souvent réfléchi. Pour moi c'est quelque chose d'instinctif qui ne nécessite pas de raisonnement ou de questionnement profond. Si il est voulu et de manière réciproque, alors je ne m'en prive pas. Bref, c'est tellement variant d'un individu à l'autre que je pense qu'une réponse généraliste pour expliquer le "besoin/envie/comportement du baiseur" est difficile à trouver Surprised
avatar
Sleeker

Messages : 294
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Invité le Sam 17 Sep - 21:16

On peut chercher à en trouver plusieurs, ça reste intéressant Very Happy Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Christophe Angel le Sam 17 Sep - 21:35

[quote="Christophe Angel"][size=18]

Je me sens un peu idiot car je me rends compte que je me suis très mal exprimé et que j'aurai dû directement en parler sincèrement auprès de la personne qui a déclenchée cette réaction non réfléchie et disproportionnée. Je m'en excuse très sincèrement. Je n'ai pas utilisé le moyen adéquat et j'ai donné une image de moi qui ne correspond pas à la réalité .

Je crois que j'ai pris trop les choses à cœur et que la manière dont j'ai dit les choses étaient inappropriées. Je pense que la meilleure chose à faire est d'en parler directement avec la personne concernée de vive voix et repartir sur des bases saines. Fondamentalement, je ne pense pas que l'on soit véritablement si différent qu'il n'y parait. Merci de m'avoir écouté même si j'ai été maladroit.
avatar
Christophe Angel

Messages : 8
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Schaerbeek

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Wando le Sam 17 Sep - 22:33

Sinon, je trouve le sujet intéressant. Mais bon, je n'ai pas grand chose à y apporter Sad
Coucher à gauche et droite ne m'intéresse pas, simplement parce que pour me sentir assez à l'aise pour me laisser aller avec une personne, je dois un minimum la connaitre afin de pouvoir savoir que je compte* un minimum pour elle, même si ca n'est que pour une soirée. Je me rend d'ailleurs de plus en plus compte que le coté tendresse à une part assez importante chez moi dans les relations sexuelles: chose que j'aurais du mal à retrouver chez qqun qui ne veux que mon cul (vous en conviendrez^^).

Donc pour moi: être un Dom Juan n'a pas de sens car ca ne peut pas m'apporter ce que je recherche, tout simplement. Je ne dis pas que ca n'évoluera pas avec le temps, mais pour le moment c'est ainsi.

Du coté de la confiance en soi: je suis d'avis de dire que qqun qui n'en a pas n'arrive pas à multiplier les conquêtes. L'inverse étant totalement faux: une personne quelconque à l'aise dans sa vie et ses baskets n'a pas nécessairement envie d'être un serial-baiseur. Ca, c'est un question de goût qui regarde chacun! Avancer des théories alambiquées pour expliquer l'envie ou son absence chez telles ou telles personnes n'a pas trop de sens pour moi, c'est comme me demander pourquoi j'aime le bleu^^

Ce qu'il faut se demander c'est surtout, à mon sens: ce que j'ai; ce que je veux; puis-je l'avoir; si oui cmt et prendre le temps qu'il faut pour y parvenir; sinon passer à autre chose qui me contentera (et fera avancer le ch'milblique c'est comme ca qu'on écrit???^^)jusqu'à ce que les échecs précédents se transforment doucement en réussites. Je n'ai de toute façon rien à prouver aux autres: entrer en compétition (pour moi toujours) ne sert à rien car, tout simplement parce que au final, qqun nous surpasse toujours: on termine donc toujours sur un échec, ce qui est mauvais pour le moral Laughing

*j'aime qu'on prenne soin de moi Very Happy, par contre ce que j'ai écris dans ce paragraphe ne s'applique que si je ne suis pas bourré Razz


avatar
Wando

Messages : 284
Date d'inscription : 24/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  lumière le Sam 17 Sep - 23:14

Wando a écrit:Sinon, je trouve le sujet intéressant. Mais bon, je n'ai pas grand chose à y apporter Sad
Coucher à gauche et droite ne m'intéresse pas, simplement parce que pour me sentir assez à l'aise pour me laisser aller avec une personne, je dois un minimum la connaitre afin de pouvoir savoir que je compte* un minimum pour elle, même si ca n'est que pour une soirée. Je me rend d'ailleurs de plus en plus compte que le coté tendresse à une part assez importante chez moi dans les relations sexuelles: chose que j'aurais du mal à retrouver chez qqun qui ne veux que mon cul (vous en conviendrez^^).

Donc pour moi: être un Dom Juan n'a pas de sens car ca ne peut pas m'apporter ce que je recherche, tout simplement. Je ne dis pas que ca n'évoluera pas avec le temps, mais pour le moment c'est ainsi.

Du coté de la confiance en soi: je suis d'avis de dire que qqun qui n'en a pas n'arrive pas à multiplier les conquêtes. L'inverse étant totalement faux: une personne quelconque à l'aise dans sa vie et ses baskets n'a pas nécessairement envie d'être un serial-baiseur. Ca, c'est un question de goût qui regarde chacun! Avancer des théories alambiquées pour expliquer l'envie ou son absence chez telles ou telles personnes n'a pas trop de sens pour moi, c'est comme me demander pourquoi j'aime le bleu^^

Ce qu'il faut se demander c'est surtout, à mon sens: ce que j'ai; ce que je veux; puis-je l'avoir; si oui cmt et prendre le temps qu'il faut pour y parvenir; sinon passer à autre chose qui me contentera (et fera avancer le ch'milblique c'est comme ca qu'on écrit???^^)jusqu'à ce que les échecs précédents se transforment doucement en réussites. Je n'ai de toute façon rien à prouver aux autres: entrer en compétition (pour moi toujours) ne sert à rien car, tout simplement parce que au final, qqun nous surpasse toujours: on termine donc toujours sur un échec, ce qui est mauvais pour le moral Laughing

*j'aime qu'on prenne soin de moi Very Happy, par contre ce que j'ai écris dans ce paragraphe ne s'applique que si je ne suis pas bourré Razz


+1

lumière

Messages : 101
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Sleeker le Dim 18 Sep - 1:15

Wando a écrit:[...]je dois un minimum la connaitre afin de pouvoir savoir que je compte* un minimum pour elle[...]

*j'aime qu'on prenne soin de moi Very Happy, par contre ce que j'ai écris dans ce paragraphe ne s'applique que si je ne suis pas bourré Razz

Je tien à préciser que bourré ou pas, j'ai (exceptionnellement) prit soin de toi et été très tendre. Ce petit côté enfant innocent qui m'avait perturbé surement Very Happy

Et merci lumière de nous avoir si bien éclairé de ton point de vue lol!
avatar
Sleeker

Messages : 294
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Invité le Dim 18 Sep - 13:13

Wando, je pense qu'on est BEAUCOUP à être d'accord avec toi Wink

Wando a écrit:Du coté de la confiance en soi: je suis d'avis de dire que qqun qui n'en a pas n'arrive pas à multiplier les conquêtes. L'inverse étant totalement faux: une personne quelconque à l'aise dans sa vie et ses baskets n'a pas nécessairement envie d'être un serial-baiseur.

...Ca, c'est un question de goût qui regarde chacun! Avancer des théories alambiquées pour expliquer l'envie ou son absence chez telles ou telles personnes n'a pas trop de sens pour moi, c'est comme me demander pourquoi j'aime le bleu^^
1) Je pense qu'il y a plusieurs formes de confiance en soi. Y a celle qui peut te pousser ou non à aller vers les autres sans avoir peur de te manger un gros rateau, par exemple, mais y a pas que bounce
2) Mais mais... et le côté scientifique alors ??? Shocked C'est triste Sad Perso, je passe ma vie entière à analyser : le monde, les autres, moi... Et je préfère spéculer pendant des heures que d'avoir à subir la frustration de ne pas comprendre un truc Very Happy Même si mes idées n'ont rien d'absolu (bien que j'aie toujours raison, mais ça c'est autre chose Rolling Eyes ) Après, je pense que c'est un ratio envie de comprendre/valeur romantique quelque part : il est des sujets qu'il est préférable de ne pas démystifier, comme l'amouuuuur par exemple (encore que Rolling Eyes )
Et je suis certain que ton amour du bleu résulte d'un trouble sexuel latent !!! ahahah Laughing



PS : héééééééééééééééééééééééééééé mais en fait le scampi, il a vmt la nostalgie du schtroumpf !!!!! ahahahah trop cute ! Je veux voir ça alien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  lumière le Dim 18 Sep - 18:23

Sleeker a écrit:

Et merci lumière de nous avoir si bien éclairé de ton point de vue lol!
L'avis de Wando résume (à quelques choses près) ce que je pense. Smile

lumière

Messages : 101
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Sleeker le Dim 18 Sep - 20:41

VoidAngel a écrit:
Et je suis certain que ton amour du bleu résulte d'un trouble sexuel latent !!! ahahah Laughing

J'adore I love you


VoidAngel a écrit:
PS : héééééééééééééééééééééééééééé mais en fait le scampi, il a vmt la nostalgie du schtroumpf !!!!! ahahahah trop cute ! Je veux voir ça alien

C'était pour bien confirmer que tous tes posts doivent contenir au moins une connerie ? Razz

(en faite c'est surtout pour éviter que vous pensiez que j'ai été rustre avec Maxime... même si souvent je le suis avec d'autre)
avatar
Sleeker

Messages : 294
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Invité le Dim 18 Sep - 21:22

Ouais ouais... c'est louche moi je dis ! Il y a anguille sous roche !!! Et même... "baleine sous petits gravillons" Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

une question d'équilibre

Message  Christophe Angel le Mar 20 Sep - 3:43

Je pense que très probablement l'attitude la plus "adéquate" se situe entre les deux. Un échange entre partenaires peut avoir 2 objectifs principaux (souvent avec un mélange des deux plus ou moins fort) : le plaisir ou la recherche d'une relation amoureuse stable.

Chacun des 2 comporte des aspects négatifs ou positifs et est honorable, respectable du moment que les personnes concernées soient tous d'accord sur le type de relation et qu'aucun ne joue avec les sentiments de(s) l'autre(s). Hors souvent, ce qui pose problème, c'est que tu te trouves en face de garçons qui te promettent monts et merveilles, ou qui te disent que tu es l'homme de sa vie ou encore ne voient en toi qu'un morceau de viande.

Bien sur, il ne faut pas être naïf et penser qu'à partir de quelques paroles, on peut croire qu'on a trouvé son prince charmant ou que l'autre est réellement tombé amoureux directement (le coup de foudre est plutôt rare). Mais pourquoi certains se sentent obligés de s'imposer pour s'affirmer, mentir sur la nature de la relation, de devoir se vanter ou s'étaler sur le nombre de leurs conquêtes, voire de se moquer, mépriser ou écraser ceux qui cherchent une relation stable ? (Alors que, quand tu creuses un peu et discute avec eux dans l'intimité d'une confidence, tu te rends compte qu'ils se plaignent et regrettent de ne pas avoir de relation sérieuse). Est-ce tellement compliqué de respecter, d'écouter son partenaire, d'être sincère sur ses intentions ? Je ne suis pas quelqu'un qui cherche à se draper derrière une quelconque vertu mais j'essaie simplement de défendre des valeurs auxquelles je crois.

Personnellement, je pense que les don juan ont la qualité de ne pas se poser trop de questions, de vivre intensément des moments de plaisir (même s'ils sont éphémères), de se sentir libre, de se centrer sur leurs besoins et leurs plaisirs sans honte ou culpabilité (pression de la civilisation judéo-chrétienne). Mais cela empêche la plupart du temps de construire quelque chose de durable, de se centrer sur les besoins de l'autre et peut briser, faire du mal au partenaire surtout quand il y a mensonge et/ou manque de respect.

Pour moi, une relation n'a de sens que s'il y a un minimum de respect, de tendresse. Dans le cas contraire, je n'éprouve pas de plaisir que je sois en tant que séducteur ou séduit. Rien que de savoir que je deviens un trophée ou un objet sexuel ou que je deviens un prédateur m'enlève toute envie d'entamer une relation. Par contre, à force de se poser trop de questions, de vouloir trouver l'âme sœur (et donc d'être parfois trop exigeant), on finit par passer sur la perle rare ou de se priver de plaisir. De plus, ce questionnement fait naitre des peurs et des interrogations qui te bloquent ou t'empêchent d'entamer une relation stable, sérieuse et heureuse.

Dès lors, je suis persuadé qu'il faut trouver un équilibre entre plaisir, liberté, respect, tendresse, écoute d'autrui
avatar
Christophe Angel

Messages : 8
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Schaerbeek

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La multiplication des conquêtes, est-ce vraiment un signe de respect de soi et des autres ainsi qu'un réel bonheur ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum